Inclassables

Ces fans des VE qui desservent la cause !

reseaux sociaux et effet meute
Rédigé par Raphaelle - Miss-kW

Pour pouvoir enrichir le contenu d’un site comme le mien, on se doit de sortir de la simple communication institutionnalisée des marques, ainsi on se retrouve à errer sur les réseaux sociaux et les forums pour avoir une vision côté “client”, histoire d’équilibrer le discours. Et là, comment dire que le contact est plus que rugueux voire carrément déplaisant, quand on essaye de fréquenter les groupes Facebook dédiés aux véhicules électriques.

Je fais clairement partie des gens modérés sur le sujet, je ne suis pas une pure pro-VE, je ne suis pas une anti-VE qui se cache derrière de faux-semblants, je me positionne à la croisée des chemins et j’essaye d’ailleurs de m’y tenir, car quand je lis le discours de certains pro-VE, on n’est quand même pas loin de l’emprise sectaire sans aucun recul et aucune compassion, et c’est clairement inquiétant comme dérive.

Enfin, c’est guère mieux du côté des petrolheads, qui sont contre tout ce qui n’est pas une motorisation thermique, mais ceux-là, on leur pardonnerait un peu plus, ils sont biberonnés à ce sujet depuis plusieurs décennies, il est plus difficile de prendre le recul nécessaire pour s’ouvrir aux évolutions dans ce contexte, surtout avec la désinformation qui règne sur les réseaux sociaux. Il faut souvent avoir essayé un VE pour vraiment pouvoir comprendre. Par contre, certains ayatollahs du véhicule électrique ne sont convertis que depuis quelques mois ou quelques années, et eux semblent déjà avoir oublié tout ce qui a existé avant leur propre transition, à l’image du discours de cette maire EELV qui veut que nos enfants ne rêvent plus d’aviation.

Les fanboys (fangirls) Tesla : la partie la plus visible de l’icerberg

Ne mélangeons pas tout, il y a d’un côté tous ceux qui sont séduits par la marque, son CEO et les produits et qui ont un intérêt légitime et raisonnable envers Tesla, j’en fais partie en suivant la marque activement depuis 7 ans, et puis il y a les extrêmes. Que l’on aime et que l’on soutienne quelque chose qui nous tient à cœur est légitime, que l’on soit complètement aveuglé en oubliant tout sens logique en est une autre.

biographie elon musk

Il y a ceux qui sont complètement gagatisés par la marque et son gourou Elon Musk. J’ai beau avoir été séduite par Tesla et même par le personnage turbulent qu’est Elon, ce sont finalement ces extrémistes qui sont complètement déconnectés des réalités qui m’ont petit à petit dégoûté de porter un intérêt plus grand à la marque. Ils m’ont rappelé à quel point avoir du recul était nécessaire pour ne pas tomber dans la caricature. Certains en sont même devenus dangereux : automobile-propre / Il vante le Mustang Mach-e, il se fait agresser par des fans Tesla

Ces mêmes gens qui sont capables de rédiger une thèse complète parce qu’Elon aura dit “prout” sur Twitter, justifiant ainsi de l’intérêt primordial de cet échange qui va très certainement changer la face du monde. Vous trouvez que j’exagère, en fait je ne fais que grossir légèrement le trait, et c’est là que c’est assez inquiétant, surtout combiné à l’effet “meute” des réseaux sociaux.

tesla_model-s-100d

Turbo / Automoto / la presse non VE… cet ennemi juré !

Turbo étant très certainement l’émission de télévision qui cristallise une haine parfois féroce de la part de ces extrémistes de la cause du VE. Forcément Turbo aime le thermique et les voitures anciennes, cela en fait une cible à abattre (pourquoi ? ça je ne l’ai toujours pas compris), et ce, toutes les semaines de toute l’année (même pendant les rediffusions des vacances).

Si Turbo fait un reportage positif sur le VE, ces groupes s’acharnent à trouver la petite erreur, la petite bafouille ou même à se moquer des journalistes en question en disant qu’ils ont enfin trouvé la raison (ou que Dominique Chapatte va les virer en représailles), et si vous trouvez cela puéril, je vous laisse imaginer quand l’émission ose critiquer le sacro-saint VE, même sur un reportage parfaitement construit et légitime par rapport aux points relevés comme négatifs. Là, c’est carrément un déversement de toute la frustration que ces “incompris” semblent rencontrer jour après jour, et ça y va avec un flot d’insultes “no limit”, puisque la modération fait elle-même généralement partie de ces extrémistes qui poussent insidieusement à se lâcher.

groupe ve fb anti turbo
exemple du jour, mais il y a tellement pire….

C’est simple, il n’est pas une journée où je ne lis pas sur ces groupes des injures ou des agressions proférées contre des journalistes au sens large. Cette presse qui n’a forcément “jamais rien compris” et est “corrompue par le lobby pétrolier”. Si vous avez l’impression d’y voir les mêmes discours que chez les complotistes tous sujets confondus, c’est parce que c’est tout simplement le cas.

Le plus épatant, c’est que dans la même journée, un même journaliste ou même média peut se faire encenser pour un article ou une vidéo, et lyncher littéralement pour un autre. Vous vous doutez bien que la cohérence et le recul, ça n’existe plus sur les réseaux sociaux. Il aurait été intéressant d’ailleurs de faire le test et de publier un article similaire sur Turbo.fr et sur Automobile-propre.com avec le même auteur, juste pour voir la différence de traitement par ces groupes.

La passion n’est pas le fanatisme !

Les groupes pro-véhicules électriques sont gangrénés par ces petits groupuscules très actifs qui ne sont là que pour faire de la propagande, oui ce sont des mots forts, mais tristement réalistes, avoir tort ou raison n’est absolument pas ce qui les concerne, ils sont là pour essayer de vous mettre dans le rang de leur idéologie. Et le pire, c’est que ça marche…

reseaux sociaux et effet meute

Moralité, ce qui étaient souvent à la base des groupes dédiés aux échanges, à l’information et à l’entraide se transforment en pugilat permanent, où ceux qui entrent doivent vite se formater aux discours des plus virulents, enfiler les gants de boxe ou quitter le groupe (dépités ou dégoûtés). Si c’est ainsi que vous pensez aider le véhicule électrique à séduire quelques réfractaires ou hésitants, autant vous dire que c’est contre-productif.

Voilà mon billet d’humeur après avoir été moi-même été prise à partie plus d’une fois sur ces groupes, parce que je défend l’indéfendable, face à des gens qui ont toujours raison et qui savent tout sur tout, tout ça parce que j’ose dire que tout n’est pas blanc ou noir, et que les nuances de gris qui semblent complètement abstraites pour ces membres virulents sont pourtant là et ne sont pas inutiles dans les échanges et les réflexions.

J’essaie de faire des sites Miss-kW.com et Miss280ch.com des espaces modérés, où le positif et le négatif cohabitent en bonne intelligence (y compris dans les commentaires), et où l’information apaisée prend le pas sur la propagande, qu’elle soit politique ou idéologique, sachez-le !

A propos de l'auteur

Raphaelle - Miss-kW

Miss-KW et Miss280ch sont la même personne, ce n'est parce qu'on aime les belles motorisations que l'on ne peut pas apprécier les modèles électrifiés sans avoir un regard objectif sur la question. Miss-kW est donc l'évolution naturelle de Miss280ch.

13 commentaires

  • De manière plus générale, les groupes Facebook tournent assez vite au vinaigre, VE ou non, et tu le sais aussi bien que moi. Si en plus tu viens rajouter de l’idéologie/de la politique, le mélange devient complètement explosif !

    Et de toute façon, dès qu’on prend un peu de recul, on se fait traiter de tous les noms. Pourtant, il s’agit le plus souvent de faire la juste part des choses entre “cette voiture ne correspond pas à mes besoins/possibilités” et “le produit est cohérent pour la clientèle visée”, ce qui devrait être à la portée de tout le monde, qu’on écrive sur le sujet ou non.

  • Bonjour à toutes & tous,
    Je pense que l’on peut aimer des monstres thermiques telle la Lamborghini Aventador avec son monstrueux V12 atmosphérique, ou alors l’hallucinant W16 d’une Bugatti, et rouler en Renault Zoé pour ces trajets quotidiens.
    Je refuse d’opposer la passion à la raison.
    Ne peut-on rêver, même si le surcoût de la réalité pour ces modèles est de 30.000€ (cette chère écotaxe), prix maximum d’une voiture pour bon nombre d’entre nous ?
    Et ce bruit…
    Bonne journée

  • Bonjour,

    Très bon article, j’ai 20 ans (c’est jeune) et suis très modéré. Je ne suis pas le premier à sauter sur une Tesla ni sur un nouvel SUV gazole Audi, mais ça ne fait pas de moi un “hater”, je ne comprends d’ailleurs pas comment on peut haïr un objet de déplacement à ce point.

    Bref, article intéressant, je suis du même avis, je plussoie.

  • Les réseaux sociaux quoi. Leurs algorithmes sont fait pour te faire resté connecté et quoi de mieux qu’un besoin primaire pour ça?
    L’article parle du clivage VE-VT parce que c’est l’objet du site mais il y a des talibans chez tous les constructeurs. En grossissant (à peine?) le trait, sur les groupes Honda, tout ce qui n’a pas de vtec c’est de la merde, sur les groupes RS on se moque des châssis VW, il y a plein de groupe anti-Renault, sur les groupes de Youngtimer on se bat sur ce qui peut-être sur le groupe ou pas etc.

    De l’essence dans mes veines avait fait un bon article sur ce genre de groupes aussi. Ils ne parlent que de Facebook mais il ne fait pas rêver, c’est pareil sur les autres réseaux sociaux.
    https://delessencedansmesveines.com/2018/01/groupes-facebook-bagnoles-tomber-plus-bas/

  • Bonjour,
    Les réseaux sociaux ne sont qu une image de la société avec un effet grossissant.
    Quelque soit le sujet il y aura toujours des détracteurs, des hystériques, des extrémistes… mais aussi une majorité de modérés qui ne font pas de bruits, sont peu visibles mais pourtant bien présents.
    Bonne journée

    • et je ne dis pas le contraire, hélas les extrémistes avec les réseaux sociaux prennent beaucoup trop de places… beaucoup plus qu’à l’époque des premiers tchats, des forums et même du bar pmu du coin …
      Surtout on leur tolère toutes ces dérives, là où avant on aurait dit “bon ok tu as dit ce que tu avais dire maintenant tu te casses”, ce qui les encourage d’autant plus à continuer…
      Ma bouteille à la mer avait pour objectif de sensibiliser ceux qui se font entrainer du côté obscur de la force (par ces extrémistes), de revenir à des propos plus nuancés et plus modérés.

  • Bonjour, merci d’avoir mis mon post en illustration de votre article.
    Effectivement je regarde Turbo depuis plus de trente ans. Et j’ai d’ailleurs découvert toutes mes voitures électriques dans leur émission.
    À chaque reportage sur le VE, le journaliste trouve que c’est puissant, confortable, agréable, économique, vif, rapide, etc. Et finit par le petit pique dans la dernière phrase. C’est vraiment de la mauvaise foi.
    On me dit souvent de ne plus regarder. Mais j’aime les voitures. Et eux aussi.
    Mon post est donc à l’image de leur reportage. J’indique qu’il y a un sujet sur l’ID4, ce qui est positif. Mais je signale quand même le petit tacle final. Ce qui n’existait pas l’an dernier.
    Je vous invite à voir les vidéos de cashimpact, sur le Diesel et d’autres. Pour comprendre la motivation.

  • Les rapports entre “earliers”, de 2012-2013, étaient plus conviviaux, en dehors de la présence d’inéluctables “trolls”.
    Pour moi, ce changement de comportement des “fans de VE” est positif, il montre en fait la démocratisation du VE dans la population générale.
    On retrouve le même pourcentage d’oligophrènes ou d’extrémistes dangereux que dans l’ensemble de la population.
    Il est donc inutile de faire de ces cas là une généralité.

    • Ce n’était pas l’objet de l’article de faire de ces extrêmes une généralité, c’est bien pour ça que j’ai bien expliqué qui je ciblais en disant ça, mais l’idée était plutôt d’inviter ceux qui sont tentés de basculer dans le côté obscur, de prendre le temps de la réflexion et de se dire que peut-être “je n’ai pas besoin d’insulter quelqu’un qui n’est pas d’accord avec moi, si je veux rallier à ma cause”. Oui je sais l’époque Hippies est un peu trop loin, le peace & love n’existe plus …la bienveillance est en voie d’extinction également 🙁

  • Le problème c est que les réseaux sociaux ne sont que le reflet amplifié de la societé, avec en plus un semblant d ‘anonymat et que les gens une fois cachés derriere leurs écrans se permette des choses qu il ne diraient pas en face .
    les gueguerres ont toujours existées et dans tous les domaines, que soit soit Sega/nintendo , nvidia/AMD , BMW/Mercedes , les billes /la marelle … notre societé fait tout pour cliver les gens car on dois rentrer dans des cases, et une fois dans un camps, bcp sont pris dedans et defendent leur choix car c est sans conteste le meilleur … et puis quand on met autant dans une bagnole, on ne dois pas etre déçu donc les autres ont tort et ça montre le niveau de reflexion …

    le marché vas dans le sens de l electrique, c est un fait , le thermique est condamné a court terme ( enfin qq dizaines d années de ventes, le double en durée de vie ) , nos poumons ne s’en porteront que mieux …si on survis d’içi là … mais meme si j adore ma voiture a piles , elle ne me permet pas de traverser sereinement la France , et j avoue que par moment le bruit de mon V6 me manque … ( mais pas les passages à la pompe :p )

    • Après je gère les trolls en tant que modératrice depuis les années 2000 et le tchat Caramail… (nan parce que certains commentaires que j’ai vu sur le groupe FB VE pensent que je découvre les réseaux), puis les forums, mais les réseaux sociaux sont largement pire.
      Si l’impact de ces propos hors-sol n’ont que de faibles répercussions sur un forum (une communauté relativement fermée), ils ont un écho et un effet néfaste beaucoup plus large sur Facebook, Twitter, Youtube…
      Certains utilisent les réseaux comme un loisir, un défouloir, sauf que pour certains (moi) c’est une part du métier quotidien, et quand on ajoute à toute la haine et colère ambiante sur les réseaux et qu’en plus vous voyez vos camarades et amis se faire insulter à longueur de temps par des gens qui n’ont même pas pris le temps de lire un article (ou de regarder un reportage) avant de juger, je ne peux pas faire comme si c’était normal. Du coup j’ai eu besoin moi aussi d’exprimer tout ça.

      Et oui j’aime aussi beaucoup l’électrique, mais mon ex-350z me manque énormément pour son bruit … c’est aussi pour ça que je trouve cette transition “politique” trop brutale 🙁

Laisser un commentaire